Jacquouille : " Pouah ! Ca puire ! On peut plus respirer, on va crever !"

Godefroy : (humant) "Je hume de la bonne pitance."

carcassonne 3DLorsque vous visiterez la très vieille cité médiévale de Carcassonne, en vous jetant sur le bon cassoulet régional vous entendrez sûrement parler de Dame Carcas et de son courage qui est (d'après la légende vieille de 5 siècles) à l'origine du nom de la cité.

Voici pendant que vous dégustez votre cassoulet dans son plat en terre, 'la cassol' (hop! étymologie), le récit Historico-Légendaire de Dame Carcas:

 ''Nous sommes en un temps fort éloigné. La ville est dirigée par le roi Sarasin Balaach et il est marié à l'énergique Dame Carcas. Tout ce passe bien dans la belle cité, protégée par ses murailles impressionnantes et ses hautes tours compactes. Jusqu'au jour où Charlemagne pose le siège autour de la ville ! Mais les citadins ne se rendent pas. Ils ont des réserves de nourriture pour un long moment.

Puis, un beau matin, le Roi Balaach décide une sortie ! Sur sa monture et suivit de ses meilleurs cavaliers, il sort hors des remparts plein de panache et fonçant sur l'ennemie ! L'épée levée il pousse un cri de guerre et ... Ffffffftch! une flèche vient l'atteindre et le fait tomber de cheval! Il mourut là... Deuil et pleurs dans la cité se font entendre. Mais son épouse, vaillante, prend la relève et dirige la ville. Elle endosse même l'uniforme de son mari.

Le siège continu... et les vivres diminuent. Beaucoup des défenseurs de la ville succombent alors à la famine. Mais pour faire croire que son armée est toujours nombreuse, Dame Carcas ordonne de fabriquer des mannequins de paille, de les vêtir d'armures et de les poster sur les murailles. Elle décoche même des flèches d'arbalètes pour rendre cette armée de paille vivante aux yeux des assiégeants !

Le temps poursuit sa course et Charlemagne son siège. L'empereur s'impatiente, mais les habitants de la cité résistent. Jusqu'au moment redouté ou les vivres sont quasiment épuisés. Il ne reste plus dans toute la citadelle qu'un seul cochon et une mesure de blé pour tous. Se rendre ? Impensable, l'honneur de son défunt roi et de son peuple est en 'jeu' ! Et d'ailleurs, c'est sur un coup de 'poker' qu'elle va sauver la cité...

-« Emmenez le cochon et la mesure de blé restante ! ordonne dame Carcas. Tuez le, et remplissez abondamment sa pense de blé ! »

Les soldats perplexes s'exécutent. Et une fois le cochon bien gavé et à deux doigts d'éclater :

-« Montons-le sur la plus haute tour devant l'ennemie ! » Du haut de la tour, elle jette un œil vers Charlemagne qui voit l'agitation en contre plongée.

« - Jetez-le en bas ! » lâche-t-elle, en priant pour que son plan fonctionne...

dame carcas jette le porc gavé de bléLe cochon dégringole en tournant sur lui-même le long du rempart, les soldats de Charlemagne et leur chef regardent circonspects la bestiole tomber sur le sol et s'éclater dans un bruit sourd. On s'approche. Stupéfaction ! Le cochon a le ventre éclaté et une énorme quantité de blé en sort et s'étale sur le sol ! Charlemagne regarde vers la tour, regarde ses hommes, et s'écrit :

-« Nous levons le siège ! Pour qu'ils gavent de la sorte même cette bête impure, c'est qu'ils doivent avoir encore de grosses réserves de nourriture... rentrons ! » L'armée de Charlemagne lève le camp, et s'en retourne. Dame Carcas bondit de joie ! Son plan a marché !

-« Qu'on sonne les cloches de la ville ! L'ennemie est partit ! » Les cloches sonnes à tout va !

Quelques collines plus loin, l'armée s'en retournant entend résonner la cité. Alors les vassaux de Charlemagne lui dirent « Sire, Dame Carcas sonne ! »


Note :
C'est le père de Charlemagne, Pépin le bref, qui a réellement pris Carcassonne en l'an 759. Il n'est pas fait mention de Dame Carcas. Elle apparait seulement dans certaines chansons de gestes médiévales et sa légende est rapportée à partir des années 1500 par divers auteurs.

Les habitants de la cité ont adopté Dame Carcas et un buste taillé à sa mémoire accueille les visiteurs à l'entrée de la cité depuis 500 ans.

dame carcas

Illustrations : Avec l'aimable autorisation de Philippe Archer. Elles sont Issues de l'ouvrage 'Balades et légendes en terre d'Aude' par BARRAU/ARCHER aux EDITIONS DU CABARDES.

Cité médiévale de Carcassonne 3D: Merci à Marie James, Infographiste 3D: http://www.cytrus.fr

  Office tourisme Carcassonne / VIDEO-Patrimoine culturel immatériel / Wikipedia – Dame Carcas