VIOLLET-LE-DUC - NOTRE DAME - CAMEO1250, La cathédrale Notre dame de Paris a une façade très fournie en images et scénettes sculptées. Décoration ? Oui et non. C'est en fait une sorte de grande Bande Dessinée où les illustrations, plus ou moins bibliques, servaient à enseigner les Parisiens qui étaient à l'époque, pour la grande majorité, illettrés.

Maintenant savez vous ce qu'est un CAMEO ? Un caméo est l'apparition fugace dans un film, ou une Bande Dessinée, du réalisateur ou du dessinateur, d'une façon 'camouflée'. C'est un petit clin d'oeil ... Bien, gardons ça en tête et revenons à la cathédrale...

On y voit une longue galerie de 28 statues qui serpente la façade principale. Elle représente les Rois de Juda. (Le seul identifiable est David, il est debout sur un lion à la 14 ème place en partant de gauche) Il est intéressant de savoir que les révolutionnaires en 1793, croient y voir les rois de France ! Ni une, ni deux, ils montent là-haut et ils décapitent les statues ! Les têtes tombent! (On en a retrouvé certaines en 1977, lors des travaux de réfection de l'hôtel Moreau, au 20 rue de la Chaussée-D'Antin, dans le 9eme arrondissement ... elles étaient alors bien éloignées de l'ile de la citée ...)

En 1844, Viollet-le Duc, célèbre architecte (à qui l'on doit, entre autre, la rénovation de la cité de Carcassonne) se voit confier la restauration de la cathédrale. Très bien, mais il signera son travail d'une façon originale...Au moment de rendre leurs têtes aux rois, il en sculptera une bien familière... La sienne ! Le voilà le Caméo!

On peut donc aujourd'hui voir Viollet-le-Duc en roi , sur la grande BD... C'est le 8eme en partant de gauche.
ICI

 

- Il s'est également représenté en Apôtre montant sur la flèche de la cathédrale.

- C'est toujours lui, déguisé en pèlerin de saint Jacques, à l'entrée de la chapelle du château de Pierrefonds dans l'Oise, qu'il restaura également, ICI.

- Une petite statue de lui bien rigolote est disimulée sur la Cathédrale d'Amiens réstaurée, PAR LÀ
- On rencontre aussi notre architecte (de façon plus officielle) sur la façade de l'hôtel de ville de Paris, à l'angle droit coté rue de Rivoli. Il a la main cachée dans le gilet (Code de reconnaissance des franc-maçons ??), on remarque aussi qu'il a été malgré lui, mitraillé durant la guerre de 39-45.
Par ICI.



Musée Du moyen age - CLUNY / HERODOTE.NET / PARIS Historic / CAMEO /