1494, Ludovic Sforza, Duc de Milan, est en train de manger dans le réfectoire du couvent Sainte-Marie-des-Grâces,  avec l'abbé. Portant sa cuillère à la bouche il regarde ce mur en face de lui ... Mais ! Il manque quelque chose!

En effet, il est de coutume au moyen Âge d'avoir sur un des murs de la salle à manger une représentation de « la Cène », le célèbre repas que le Christ prit avec ses apôtres, ainsi pendant qu'ils soupaient, les moines pouvaient avoir sous leurs yeux le dernier repas que Jésus a pris avant de mourir... Mais voilà que Ludovic, qui est en train d'embellir le couvent pour assoir sa notoriété  - et accessoirement, en faire son mausolée familial - n'a pas de 'cène' ! 
Il est décidé, il lui faut sa fresque du célèbre repas !  Certes c'est une image connue et repandue, mais celle-ci devra surpasser toutes les autres 'cènes'! Ce sera un chef d'œuvre, une peinture murale unique, magnifique, de 4m sur 8m!

Alors, à qui confier cette mission?   À Léonard de Vinci !

LEONARD DE VINCILéonard se rend dans le réfectoire. Se place devant le mur qui va accueillir le Christ et ses apôtres (1). Ses yeux voyagent de droite à gauche, de haut en bas, il calcule, mesure, médite … puis il se met au travail ! Si bien que parfois, il lui arrive de passer des journées entières à peindre, de l'aube au crépuscule, sans même s'arrêter pour manger... mais par la suite, bizarrement, on ne le voit plus venir au réfectoire ...

Les jours, les semaines passent, la fresque reste inachevée... Le prieur du couvent s'impatiente ! Où est-il donc ? Que fait-il ? Le prieur veut même le faire renvoyer ! Puis finalement on appelle à la rescousse le Duc. Ce dernier demande à Léonard de s'expliquer !

« Mais, Monsieur, c'est qu'il me faut un modèle assez beau pour peindre le Christ ! Se défend-il, et je ne l'ai pas encore trouvé »

Soit ! On lui accorde un délai pour poursuivre ses recherches et trouver le modèle parfait ! (2)

Ca y est ! Ce modèle là est le bon ! Léonard croque ses traits, ses expressions, le paye et continue sa peinture...

Mais quelque temps plus tard, il déserte à nouveaux le réfectoire, laissant là ses pinceaux... Le prieur est agacé et se plaint de plus belle ! Le réfectoire est en chantier depuis des mois ! Leonard justifie son retard :

« C’est que je ne trouve pas de modèle pour peindre Judas ! Et je veux rencontrer celui qui aura le visage assez tortueux, malfaisant et mauvais pour cela ! »

Et il ajoute en montrant du doigt le prieur: « Mais si cet homme continue de me presser, ce sont ses traits à lui que je donnerai à Judas! » On imagine la réaction du moine ...

Sur ce fait, Léonard part à travers Rome chercher son modèle, un homme qui aura l'œil assez mauvais et le visage cynique.

Puis un jour, il remarque celui qu'il lui faut! Il l'observe, cogite, puis l'appelle ! L'homme s'approche:

- "Mais... je te reconnais, tu es Léonard !

- Oui, c'est moi, je voudrais que tu me serves de modèle, pour un personnage !

- Humm, oui, mais qui ?

- Judas l'Iscariote !"

L'homme avec un geste de recul et la main sur le cœur s’étrangle :

- "Non, tu ne peux pas me demander ça !

- Pourquoi ? S'étonne Léonard.

- Mais parce qu'il y a un an, tu m'as demandé de poser pour le Christ !!"

 


NOTE : La chute de cette anecdote n'est pas toujours reconnue, car elle n'est retrouvée écrite dans aucune chronique 'officielle', même si elle a traversé les siècles...


(1) Léonard illustre dans cette fresque la parole prononcé par Jésus " Vraiment, je vous le dis : L'un de vous me livrera. " (Mat 26 :21) et les réactions de chacun des apôtres à cet instant précis.

Léonard exhortait dans ses écrits de peindre « les figures de telle sorte que le spectateur lise facilement leurs pensées au travers de leurs mouvements. »
Ici, c'est un peu comme si le Christ prononce ces paroles et TADAM ! Le tableau s'anime ... VOIR.

(2) On pense généralement que pour le 2ème apôtre en partant de droite Léonard s'est représenté lui même, et pour le troisième il aurait utilisé pour modèle son élève Giacomo Caprotti (Salaï).



Gonzague st bris Europe 1 / Wikipedia-La Cène - Histoire /MEMO – VINCI- peintures de 1940 / SEROUX.BE –croquis préparatoire / Leonard de Vinci-biographie-serge Bramly / Truth or Fiction.com